L’APENF, institution hôte du GTENF, lauréate 2014 du prix confucius de l’UNESCO

L’Association pour la Promotion de l’Education Non Formelle (APENF) est l’un des heureux lauréats 2014 du prestigieux Prix UNESCO-Confucius d’alphabétisation. Elle doit ce prix à sa solide implication dans les initiatives d’éducation non formelle au Burkina Faso et dans la sous-région.

Son programme, qui concerne « L’habilitation/ la capacitation des femmes vivant dans l’extrême pauvreté au Burkina Faso », a particulièrement retenu l’attention. Celui-ci combine avec succès l’alphabétisation traditionnelle, l’apprentissage des TIC et la formation professionnelle. Basé sur une approche centrée sur l’apprenant, il identifie les besoins d’apprentissage suivant un processus participatif par lequel les membres de la communauté partagent leurs préoccupations et priorisent les actions à prendre en compte dans leur formation. Les cours sont dispensés à différents moments de la journée, dans cinq langues locales et couvrent des thèmes aussi variés que la lutte contre le paludisme, l’hygiène et l’assainissement, l’entretien des champs de haricots et la gestion des microcrédits. Ces mesures expliquent le succès enregistré par le programme, qui lui a valu d’être primé par l’UNESCO.

L’Association pour la promotion de l’éducation non-formelle (APENF) est l’institution hôte du Groupe de travail de l’ADEA sur l’éducation non-formelle (GTENF). Créé en 1997 sur recommandation de l’ADEA, il sert de Forum National pour favoriser le dialogue entre les ministères de l’éducation du pays, les organisations de la société civile et l’ensemble des partenaires actifs dans les secteurs de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle.

http://www.adeanet.org/portalv2/fr/actualites/l-apenf-institution-hote-du-gtenf-laureate-2014-du-prix-confucius-de-l-unesco#.VRK5UY6dn_U